Nutrition
Nutrition

Plus jamais de coup de barre après le déjeuner

La journée n’est pas encore terminée et voilà que la fatigue commence à se faire ressentir juste après le déjeuner. En d’autres termes, la somnolence soudaine est bien présente. Cela semble inévitable et est due à plusieurs facteurs dont la plupart une mauvaise digestion. Souvent victime de coup de barre ? Voici comment faire pour les éviter efficacement et s’attaquer ensuite au reste de la journée en pleine forme.

Une bonne nutrition

Certes, chaque être humain suit certains rythmes biologiques mais une mauvaise digestion est le plus souvent l’origine du coup de barre. Revoir sa nutrition est donc le meilleur moyen de l’éviter. Etant donné que digérer est synonyme d’effort au niveau des organes, certains aliments prennent alors plus de temps que d’autres lors de la digestion. Afin d’aider au mieux votre estomac, manger léger est recommandé. Pour ce faire, les plats avec de la graisse et les aliments sucrés sont à éviter lors du déjeuner. Néanmoins, une baisse de sucre se fait ressentir, il faudrait privilégier les sucres lents Privilégier l’eau

Il va sans dire que l’eau présente de nombreuses vertus pour le corps. Pouvant être bu sans modération, il reste un bon allié pour accompagner les repas. En effet, les boissons gazeuses, souvent et l’alcool ne feront qu’accentuer l’état de somnolence après le déjeuner. Plus encore, ces derniers ne feront que favoriser la déshydratation.

Une petite sieste

Afin d’éviter le coup de barre après le déjeuner, une petite sieste s’invite avant de reprendre le travail. Laisser les yeux se reposer pendant 10 à 20 minutes est très réparateur et permet de reprendre des forces. S’allonger est effectivement recommandé mais dormir en restant assis peut aussi bien faire l’affaire. Il faudrait, cependant, veiller à ne pas sombrer dans un grand sommeil.

Un peu d’exercice

Bouger un peu est aussi un excellent moyen d’éviter le coup de barre. Faire la marche pendant une dizaine de minutes pourrait suffire largement d’autant plus si celle-ci se fait en extérieur. Cela permettrait au corps de faire quelques exercices physiques, de s’aérer et mieux encore, faciliter la digestion.

Un petit coup de pousse

Quand on parle de coup de pousse, les divers stimulants tels que le café intéresse souvent. Et pourtant, face au coup de barre, il suffit de manger un chocolat noir pour avoir le même résultat. En plus, d’être bénéfique pour la santé, ce dernier stimule également les neurones. En outre, si le coup de barre est accompagné de migraine, l’huile essentielle de menthe poivrée pourrait bien faire l’affaire pour calmer ce maux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *